octobre 1

Qu’est ce que la SALSA? partie 1 définition

0  comments

Qu’est ce que la SALSA? partie 1 définition

Nathalie

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Qu’est ce que la SALSA? partie 1 définition

Club Casino Deportivo de Miramar, Cuba

Danse festive s’il en est, d’une vraie richesse technique n’ayant toutefois rien de rébarbatif, accessible à tous les âges et en aucun cas réservée à des gens de bonne condition physique, le Casino / Salsa Cubaine a une structure circulaire. Les danseurs avancent l’un autour de l’autre, la plupart du temps, pour mieux effectuer des figures qui nécessitent une grande fluidité dans les déplacements.
L’interprétation de la musique se taille une part grandissante, ce qui fait qu’il n’est pas rare de voir le cavalier lâcher sa partenaire. Dès lors tous les deux profitent de cet espace de liberté pour coller à tel ou tel instrument de leur choix.

PARTIE I DEFINITION

Avant toute chose vous devez savoir que la « salsa cubaine » ne devrait pas s’appeler comme ça.
En effet, cette manière de danser date au bas mot des années 50 et le mot commercial « salsa », des années 70. Son vrai nom est Casino, inspiré du lieu principal où elle a éclos.
Seulement, la force du marketing, 
principalement made in USA, a fait que cette appellation a pris le pas sur l’originale, étant même largement utilisée à Cuba.

Le Casino, donc, est une danse de couple née dans des cercles sociaux de La Havane et qui a vu le jour en même temps que se développait la Rueda, danse en groupe rendue populaire par le chachacha. Il faut noter que ce rythme a précédé de peu la danse du Casino et qu’il a eu pour nom, au tout départ, le Neo Danzón.
Certains parmi les fondateurs sont encore actifs, dont Juanito Gómez « El Abuelo » et son projet Rueda de Casino, et nous avons la chance d’être en étroit contact avec bon nombre de danseurs des premières époques.





Alors que dans les années 80 ou 90 les figures compliquées avaient la côte chez les danseurs, depuis le début du siècle on voit l’émergence, justement, d’un rapport plus étroit entre le corps et la musique, entre les jambes et l’ouïe, entre la piste de danse et la partition musicale.
La Timba, rythme éminemment composite sur lequel on danse la plupart du temps, a beaucoup contribué à ce que la danseuse et le danseur soient au service de la chanson, qu’ils lui donnent la prépondérance qui lui revient.


L’universalité du Casino / Salsa Cubaine est incroyable. Des festivals et des congrès sont organisés tout autour du Globe, au point que nous appelons cela                 « l’espéranto du corps » *.


Des championnats du monde, tant en couple qu’en Rueda, existent depuis plus de vingt ans.
Dire que le Casino a de beaux jours devant lui serait un euphémisme.
La capacité d’adaptation et d’évolution de cette danse serait étonnante, si elle n’était pas liée à sa nature même et à la manière dont elle est née, à savoir empirique, improvisée.
Entrez dans notre monde.
Ce n’est que du bonheur !

E.I


* esperanto : langue conventionnelle à grammaire et vocabulaire simplifiées qui se voulait internationale et créée pour permettre l'expression entre personnes de langues différentes par Zamenhof vers 1887


Nos autres articles

le STYLE dans la SALSA PARTIE 1

​Read More

Danses et Covid

​Read More

Pourquoi danser la Salsa à la rentrée ?

​Read More

HISTOIRE DE LA SALSA

​Read More
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>